MUE

Aujourd’hui, on apprend la mue avec Elodie de chez Poulehouse*, l’oeuf qui ne tue pas la poule ! 

En France, 42,6 millions de poules pondeuses sont utilisées pour produire les œufs. Je trouve ça dingue d’apprendre à 38 ans l’existence de ce phénomène naturel chez la poule. Comment se fait-il que je n’ai jamais entendu parler de ça avant ??

En France, il n’existe pas de réglementation sur les poules au delà de 18 mois. Je lui demande de répéter cette phrase. « On va pas créer des lois pour des élevages qui n’existent pas » ! Me dit le plus naturellement du monde Elodie.  

Mais pourquoi 18 mois au juste ? Parce que c’est l’âge de la première mue de la poulette, qui se déclenche juste après leur première période de ponte.

Chaque année, avec la baisse de la lumière du jour et les facteurs hormonaux, la poule perd ses plumes dans un ordre précis (tête, cou, poitrine, dos, abdomen, rémiges et queue). On dit qu’elle fait sa mue.

Pendant cette période, la ponte s’arrête complètement de 1 à 3 mois, car la poule utilise les mêmes nutriments (kératine et protéines soufrées) que pour fabriquer des œufs. Cela lui permet aussi de faire une pause dans son cycle pour régénérer son système ovarien.  

Dans certains pays, on pratique une mue accélérée en affamant la poule qu’on laisse dans le noir, privée d’eau, si bien qu’elle peut perdre un quart de son poids en deux semaines. 

Cette pratique entraîne une grande souffrance et un taux important de mortalité. Elle est interdite dans l’Union Européenne, mais reste largement répandue dans de hors UE, notamment aux Etats-Unis.

En France, les filières industrielles ne peuvent pas se permettre d’accompagner la mue, ça couterait trop cher. C’est pour cela qu’on envoie les poules à l’abattoir à 18 mois. 

* Chez Poulehouse, pour chaque oeuf vendu, on met une petite somme en réserve pour la cocotte afin de lui constituer une « retraite » et ainsi, pouvoir la garder même quand elle pondra moins, ou plus du tout. 

➡️La loi doit protéger l’intégrité physique des animaux, à tous les stades de leur développement. Changeons la Constitution.