qui suis-je ?

Je m’appelle Charlotte Arnal. Ma mère m’appelait Charlye.

En 2003, j’entre en licence de Biologie des Organismes. Je vais à mes travaux pratiques en pleurant, choquée par les infractions à la Vie que nous infligeons sans raison à des animaux vivants. Arrivent les partiels de fin d’année. Je dois faire une trachéotomie sur un rat vivant. Je renonce à tuer cet animal pour une note. En sortant de la salle, je sais que je ne reviendrai plus à la fac.

J’intègre alors une école de commerce et co-fonde, à l’issue de mon cursus, une agence de communication dédiée à la transition : l’agence PatteBlanche (Paris/Montpellier) qui emploie une vingtaine de collaborateurs. Nous déployons notre expertise en Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) et intégrons en 2016 le Comité Stratégique de la Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité (FRB).

En 2019, j’abandonne mes mandats pour une promesse faite aux animaux : celle de les aider à faire entendre leur voix. Je suis reçue pour suivre un DU en Droit Animal (Toulon). Je découvre une violence institutionnalisée et une loi complice du pire. Je décide de focaliser mon action sur l’évolution du droit en m’attaquant au texte fondateur : la Constitution.

Je lance la Marche des animaux, une marche d’1 an à travers la France, de Montpellier à Paris, à la rencontre des français.e.s.

Lien vers la revue de presse : 👉 ICI

La Covid stoppe le projet mais pas l’élan. Je rédige articles, enquêtes, courriers et continue le travail de lobbying. En 2022, je publie “Emancipation animale, petit traité pour faire avancer les animaux” aux Editions Double Ponctuation.

Je m’appelle Charlotte Arnal. Et j’ai décidé de rêver en grand.

Me connaître : www.charlotte-arnal.com

Me soutenir : Tipeee

Je n'ai pas choisi de défendre les animaux plutôt que les humains. J'ai choisi de me battre pour la justice.