qui suis-je ?

Je m’appelle Charlotte. Ma mère m’appelle Charlye.

Nous sommes en 2003, j’entre en licence de Biologie des Organismes, Je vais à mes travaux pratiques en pleurant, choquée par les infractions à la Vie que nous infligeons à des animaux vivants. Je renonce à passer mes examens.

A 20 ans, je m’investis dans une association de protection des animaux, mais cela ne satisfait pas mon besoin d’agir. J’ai besoin d’oeuvrer en amont, de dessiner la société dont je rêve, pas lutter contre celle qui déjà, se meurt. 

J’intègre une école de commerce avec l’idée de fonder un journal de vulgarisation scientifique à la ligne engagée. Diplôme en poche, je co-fonde finalement une agence de communication experte en développement durable.

L’agence déploie son expertise sur les questions de sensibilisation et intègre en 2016 le Comité Stratégique de la FRB (Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité). Elle emploie aujourd’hui une vingtaine de collaborateurs.

Il y a deux ans, j’abandonne tous mes mandats pour une promesse faite à mes amis les animaux : celle de les aider à faire entendre leur voix.

Je suis reçue pour suivre une formation (DU) en Droit Animal de Toulon. Je découvre une loi complice de la violence institutionnalisée qui est faîte aux animaux. Je décide de focaliser mon action sur l’évolution du droit en m’attaquant au texte fondateur : la Constitution.

“Nous ne disons pas que chaque être vivant a la même valeur que l’humain, mais qu’il possède une valeur intrinsèque qui n’est pas quantifiable. Il n’est pas égal ou inégal. Il a un droit à vivre et à prospérer (blossom)”. Arne Naess, père de la Deep Ecology.

Me soutenir.

Plus d’infos sur mes précédentes réalisations : www.charlotte-arnal.com

J’ai décidé de traverser la France à pied pour défendre les droits des animaux.

En octobre 2018 naissait l’idée d’une marche. Une marche non-violente, invitant tout ceux qui se sentent concernés par le sort des animaux à agir. Une marche pour sortir de notre impuissance et défendre le droit de tous les êtres à une vie réalisée et à une mort digne.

mes valeurs

la confiance en l'humain

Je reconnais le bon et la capacité à évoluer en chaque être, considérant que les bourreaux ont autant besoin d’être aidés que les victimes.

la non-violence

Je choisis de mener une existence au service de l’unité dont les armes sont l’amour, la douceur et l’ouverture du coeur.

la joie

Je vis mon action dans le monde comme une célébration de la Vie, non comme une justification culpabilisante de ma propre existence.

le courage

Vivre dans un monde plus juste demande du courage. Je remets sans cesse en question mon mode de vie, quelles qu’en soient les conséquences sociales (ou plutôt, anti-sociales).

la liberté

J’utilise, à chaque fois que cela m’est possible, mon pouvoir de choisir et d’agir comme la meilleure arme contre l’indifférence. J’aspire pour tous les êtres à la liberté intérieure et extérieure.

l’engagement

Je crois au pouvoir de l’engagement individuel, car sans la liberté, l’engagement conduit à l’errance.

Encore des questions ?