DISSONANCE COGNITIVE ET CAUSE ANIMALE

La question de la souffrance animale catalyse à elle seule de nombreux biais cognitifs bien documentés en psychologie sociale :

  • Biais d’attribution : attribuer la responsabilité d’une situation aux autres;
  • Biais de confirmation : tendance à valider ses opinions auprès des instances qui les confirment;
  • Effet de halo : tendance à sélectionner les informations allant dans le sens de l’impression qu’on cherche à confirmer
  • Effet de retour de flammes : croyance initiale renforcée en face de preuves contradictoires;
  • Biais de statut quo : la nouveauté est vue comme apportant plus de risques que d’avantage et amenant une résistance au changement.

Connaître ces mécanismes psychologiques est nécéssaire pour comprendre et lever les freins au changement, chez nous comme chez les autres !